Nous, parents d’élèves fédérés au sein de la FCPE, affirmons que les rapports entre l’enfant, l’Ecole et la société doivent répondre aux principes fondateurs de la République. L’Ecole doit transmettre des valeurs communes, au premier rang desquelles la liberté, l’égalité, la fraternité et la laïcité. Le principe de gratuité reste fondamental. Nous affirmons que l’enfant est au centre du système éducatif.

L’Ecole publique développe l’esprit critique et la curiosité pour former des citoyens qui contribuent à la construction d’une société solidaire, démocratique et respectueuse de l'environnement. Au-delà des savoirs qu’elle transmet, l’Ecole apporte à tous des repères et des moyens pour vivre en société : s’exprimer, analyser, comprendre, construire avec d’autres sur la base des savoirs acquis.

L’Ecole républicaine instruit et contribue à éduquer et à socialiser. Elle permet d’acquérir des savoirs, des savoir-faire, des savoir-être et des outils méthodologiques. Elle favorise aussi la découverte de la vie culturelle, artistique et sportive. L’Ecole assure l’éducation à l’orientation et la découverte du monde du travail et des métiers.
La FCPE considère que l’accès au sport et à la culture doit être, comme la scolarité, gratuit pour tous les élèves (musique, arts plastiques, théâtre…).

Pour ouvrir les élèves au monde, il est primordial de les initier au questionnement afin qu'ils développent leurs capacités de réflexion, qu'ils goûtent tôt à la philosophie, aux langues, aux sciences, à la culture et aux arts, aux approches des sciences économiques et sociales.

L’Ecole amène les élèves à comprendre, à s’approprier et à respecter les règles communes permettant la vie en société ; elle favorise le développement de leur esprit critique afin qu’ils deviennent des citoyens libres et éclairés.

A travers l’éducation donnée à l’Ecole, l’élève découvre des repères communs, un ensemble de connaissances relatives à notre société et au monde qui nous entoure, des valeurs communes. Lieu d’apprentissage collectif, l’Ecole intègre par ailleurs la diversité comme source d’enrichissement mutuel.

Lieu de vie, l’établissement scolaire valorise la curiosité ; il cultive l’envie d’apprendre et donne le goût de l’investissement au service de la collectivité ; il éduque à la citoyenneté et favorise l’apprentissage de la pratique de la démocratie.

La société, en particulier à travers l’Ecole, protège les enfants dans le respect de l’ordonnance de 1945 sur la protection des mineurs. La responsabilité de l’enfant ne peut être engagée au même niveau que celle des adultes.

L’évaluation doit souligner la réussite et non l’échec afin de valoriser la progression, le développement de l’enfant : l’erreur participe aussi à la construction de la réussite. Il importe de « positiver » l’expérience.